Une part de lumière

Publié le par Lionel Droitecour

... Je recueille en cela une part de lumière ...

... Je recueille en cela une part de lumière ...

Rien qu’un peu de silence, un moment, sur ma peau,
Cela suffit parfois pour éveiller la muse
Et bientôt je griffonne, ultime dans l’instant,
L’absence parodiée au pas de ce poème.

Qu’on ne demande pas quel est ton théorème,
Comment fais-tu cela, cette rime ? Inconstant,
J’avance à petit pas écoutant la confuse
Qui murmure à mi-voix, imposant le tempo.

Et, comme hors de moi-même et si présent pourtant,
Un peu comme à l’affut, aux aguets d’un écho,
Souvent, je tends l’oreille en baissant la paupière.

Je recueille en cela une part de lumière,
Eclat par devers l’ombre où je verse un écot,
D’un battement de cil, au chœur déconcertant.

novembre 2010

Publié dans Art poétique

Commenter cet article

tipoum 06/01/2018 06:38

Très beau si on considère les effets de la lumière mais un peu triste si l'on ne considère que la personne souffrante
je ne sais si je me suis bien exprimée