Bellâtre

Publié le par Lionel Droitecour

Adriean Brouwer (1605-1638) le fumeur, détail

Adriean Brouwer (1605-1638) le fumeur, détail

Il promène en ma vie sa terne silhouette,
Simulacre figé posant en ma lumière ;
Collègue sans apprêt qui ressasse, sans cesse,
À la virgule près, son rôle de bellâtre.

Je le vois ruminer, sans fin son vain théâtre,
Pantomime éculée, inepte et creuse messe,
Rituel sans autre objet que sa vaine chimère
Il est fait à mes yeux d’une opprobre complète.

Il disserte du temps, comme des grandes causes ;
Son discours a trouvé le mal : « l’immigration ! »
Laide, sa pensée molle au ciel est une offense.

Il entoure mes jours de sa poisseuse essence
Inculte, sans talent, sans imagination,
De son regard jaloux mesurant toutes choses.

mars 2006

 

Publié dans Portrait

Commenter cet article

Avisferrum 05/04/2018 10:26

"Je ne sais si tu vins me voir souvent en mon office, mais tu n'as qu'à te remembrer le purgatoire où était naguère mon"tripalium" et tu sauras à qui je pensais en écrivant ces lignes."

Bizarrement je ne vins jamais te voir dans ce haut-lieu du labeur technique et intellectuel !
Mais je devine à qui tu pensais en écrivant ces lignes, un candidat se détache nettement du peloton ! :-D

Avisferrum 03/04/2018 14:18

Donc, si je comprends bien, tu t'es souvent (é)chauffé à ce bel âtre ? :-D

Lionel Droitecour 04/04/2018 09:58

Je ne sais si tu vins me voir souvent en mon office, mais tu n'as qu'à te remembrer le purgatoire où était naguère mon"tripalium" et tu sauras à qui je pensais en écrivant ces lignes.
Sachant que la personne ici dépeinte est un mélange de plusieurs individualités distinctes.