Qui m’écale

Publié le par Lionel Droitecour

... Qui m’écale donne du fruit ...

... Qui m’écale donne du fruit ...

Cancer est entré dans ma vie
Et, sans doute, il m’en sortira,
La joie de vivre m’est ravie,
Je suis celui qui se nuira.

On ne saurait rompre à demi,
Je me débusque en cet assaut,
Haro, haro sur l’ennemi
C’est l’agonie, taïaut ! Taïaut !

Autour de moi tout n’est que râle,
Absurdement je vais, détruit
Victime d’une martingale ;

Qui m’écale donne du fruit :
Qui ne me parle me construit,
En l’infini chante une étoile.

septembre 2016

 

Publié dans Fongus

Commenter cet article