Tendres images

Publié le par Lionel Droitecour

Peter Demetz (né en 1969), "The Exhibition", sculpture sur bois

Peter Demetz (né en 1969), "The Exhibition", sculpture sur bois

Je n’avais pas d’amis et je n’en cherche plus.
Fut tant de fois déçu en de vaines livrées
De voir le peu de cas qu’on faisait de mes dons
Et le médiocre, encor, rengorgé devant moi.

Désormais en l’intime garde mon émoi,
Si je confie parfois disert, quelques frissons
Aux pages là venues, mes ombres, délivrées,
Je garde mon penser tel cet amer reclus.

Je sors de ma prison rien qu’en fermant les yeux.
Lors ce qui vient à moi, étrange et merveilleux
Suffit à m’émouvoir et mon cœur s’en dénoue.

En le ressouvenir, alors je me dévoue,
Il complaît à ma joie de ces calmes rivages
Où naissent quelquefois de bien tendres images…

avril 2010

Publié dans Autobiographie

Commenter cet article

LADY MARIANNE 15/04/2018 09:37

c'est très beau- c’est la réalité , on en vient à cette façon de vivre devant l'indifférence et l’égoïsme des gens-
on partage sur un blog pour s'évader aussi-
bisous et bon dimanche-