Redondance

Publié le par Lionel Droitecour

... Et, dans ma redondance arpentant vos discours, / Je cherche et je dévoie une parole neuve ...

... Et, dans ma redondance arpentant vos discours, / Je cherche et je dévoie une parole neuve ...

Je ne veux plus sentir ce poids sur mon épaule,
Ce carcan qui m’oppresse et m’enchaîne à vos jours,
Je ne suis celui-là, porteur de vérité,
Qui cueille en vos émois la fleur où l’on s’enivre.

Je ne suis que celui qui cherche dans le livre
Un remède à son doute avec célérité,
L’anxieux que l’ombre blesse en de vagues ajours
Où le navire à l’ancre espère sur le môle.

Et, dans ma redondance arpentant vos discours,
Je cherche et je dévoie une parole neuve,
Encombré du fracas que sont vos idéaux.

Je ne veux d’homme lige, encor moins de féaux,
Je n’ai besoin de rien, pas même d’une preuve,
Et je reste serein, sans crainte ni secours.

Lionel, 10 avril 2012

 

Publié dans Névrose, Autobiographie

Commenter cet article

Evy 28/05/2018 21:08

Bonne soirée