Le dos des cas phoniques

Publié le par Lionel Droitecour

Arnold Schonberg, (1874 – 1951) Le regard rouge, autoportrait

Arnold Schonberg, (1874 – 1951) Le regard rouge, autoportrait

Des cas d’eau décadents, décade des cadeaux
Des décas dodécaphoniques que nient, faux,
Les marteaux des pianos préparés. Mis en Cage
John, jaune musicien, ainsi contemple haut-rhin.

La musique m’amuse et ma muse s’y muse.
Elle y monte et verdit, et j’en sais, baste, un bac
Qui ne ment. D’elle sonne, et choux, bière, échoue manne,
Et gît haut, taquine aux rosses iniques. Père hautain

Ma chaux aux relents de lapsus, pâle et stries n’a
Qu’amas des housses aux arts. Haï des nœuds, plein d’elle,
Élu de vigueur vend, bête, aux veines. Debout, si,

Car, ici mit, escarres, lattis, salit et rit.
Seaux, nattes, échos, certes aux saints faux, ni quart ni baies
La claie des soles c’est, pas d’agios, la clef d’son jeu.

novembre 2004

 

Publié dans Calembours, Musique

Commenter cet article

Evy 30/08/2018 16:12

Oupss très dur bonne fin de journée à toi bisous