Le marchand d’enfants

Le marchand d’enfants

Vincent van Gogh (1853-1890), premiers pas, d'après Jean-François Millet J’aimais, de mes marmots, le soir, en la chambrette Accompagner gaiement le rite couchatoire. C’étaient fables, récits, toujours un peu les mêmes, Des chatouilles, des niches ;...

Lire la suite

Chaconne

Chaconne

La jeune joueuse de violon, par Francois Martin-Kavel (1861-1931) C’est là le chant des solitudes victorieuses ; De la touche d’ébène aux cordes, dévalées, Renaît en l’harmonie l’épure, élévation Quand l’âme du violon s’éveille au chœur du monde. Bach...

Lire la suite

En la nuit solitaire

En la nuit solitaire

Vincent van Gogh (1853-1890), La nuit étoilée L’univers tout entier, silencieuse mémoire, Nous porte dans son sein comme une déité, Et tout ce qui existe, en ce qui fut, sera Prorogé dans l’espace en toute éternité. Mais qu’importe la forme au chant de...

Lire la suite

Köchel 626

Köchel 626

Portrait présumé de Mozart enfant par Jean Baptiste Greuze en 1763. Même si l'authenticité de ce portrait est fortement sujette à caution, n'est-il pas ainsi tel qu'on le rêve, le "divin Mozart" ? Comme une âme blessée, la clarinette geint, Qui nous mène,...

Lire la suite

Là, dit qu’t’es

Là, dit qu’t’es

L'auteur, en un temps où il manquait encore un petit peu de hauteur... Ma grand-mère, elle habite un Bled. Là-bas, mes oueds, dont corps nient quart. Je décline, mine, et m’incline. Jeux, tuiles, hèlent nos fossiles ; Je suis tué, fossettes ils ont :...

Lire la suite

Fructus

Fructus

Paul Cezanne, nature morte au crâne, 1895 Dans cet obscur mélancolique Où je suis ce que j’ai été, Je n’ai appris que l’abandon, Je n’ai songé qu’à me défaire. Etrangement, pour me complaire, Au feu j’ai été le brandon : Quand je croyais braise quêter...

Lire la suite

Au jardin des mots

Au jardin des mots

... jardinier de ma vie, j’élague, je greffe à l’envie, Au cordeau de mes songes sème le don secret de ce poème. Au bord intime où est ma joie Il est une secrète voix, J’entends parfois qu’elle me quête Et je me rends à sa requête. Est-ce la muse au cœur...

Lire la suite

Conjugaison

Conjugaison

J’être, tu être, il être, nous étrons ? Quelle horreur ! Je suis, tu suis, il suie, nous suivons, vous suivant, Cheminant, cheminons, le petit ramoneur… Recommençons, mon bon. Je suis, tu es, il hait, nous haïssons ? Voyons, voyons, disons Je suis, tu...

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>