L’écolier

L’écolier

... Et le maître là-bas rouspète pendant qu’il fait tout de travers … L’enfant dessine un horizon Aux lignes bleues de son cahier, Sage comme un bon écolier, Son rêve oubliant sa leçon. L’hiver a fermé la fenêtre, En la cour de récréation Frissonne et...

Lire la suite

Regards

Regards

Il faisait de très beaux clichés de la misère, Du tiers-monde affamé, des drames, de la guerre, Ému par la souffrance en profondeur de champ, Avec un grand souci de la composition. Comme un dogme il avait élu le noir et blanc, Laborantin subtil, dosant...

Lire la suite

Une enfant morte

Une enfant morte

Aline D, (1959-1960) dans les bras sa mère Je porte en moi une enfant morte Une fragile silhouette, Perdue en l’aube de ma vie, Image plus que souvenir. Elle m’habite, à survenir En moi, tendre, l’inassouvie, Diaphane, pure, humble fluette, Qui me chapitre...

Lire la suite

La lampe

La lampe

... Le temps s’en est allé et la lampe allumée ce soir là brûle encore obstinée près de nous ... Nous avions, je le crois, bu plus que coutume. C’était un soir d’été frissonnant de cigales Et nous avions dansé, légers, sous les étoiles. Tu avais ce regard...

Lire la suite

À l’ami idéal

À l’ami idéal

Détail de la façade est du palais idéal de Joseph Ferdinand Cheval (1836-1924) Tu es cet écorché toujours prêt à bondir, Aux aguets, ta parole, à jaillir sous l’affront, De tout ce qui t’émeus mordante, impérieuse, Et dans le contredit épousant la posture....

Lire la suite

Face à l’infini

Face à l’infini

À Marie, son mari, ses enfants et toute sa famille en lutte contre la SLA Il se peut qu’un jour je m’évade, Pour vous laisser seuls en la rade, Vous qui m’aimiez. Cela se peut Qu’un jour je vive en un ciel bleu : Ce que nous sommes importe peu. Ainsi...

Lire la suite

Doxa

Doxa

... Voyez donc l’histrion encombré de lui-même ... Qui façonne en sa glaise son double, gémeau ... Je suis ce que je dis et, dans l’arc improbable Où mon verbe déploie le spectacle des mots, Je suis ce bateleur de sa propre personne Qui glose avec le...

Lire la suite

Tracas

Tracas

Jacopo Amigoni, (1682-1752) portrait de Carlo María Broschi, dit Farinelli Qui tracassa le sot castrat Que séquestra une rascasse ? À sa rescousse en ce tracas Laissant sa housse, ah ça ! Traça Maousse un mousse, homme sans frousse. D’une rouste il fracassa,...

Lire la suite

1 2 3 4 5 > >>