Claveciniste

Claveciniste

Jan Van der Meer, dit Vermeer de Delft, (1632-1675), Une dame assise au virginal, détail Sa main tremble et frémit aux cordes du clavier Et, comme un grand oiseau déploie ses ailes blanches, Avant que la musique emplisse nos cœurs humbles Elle est là,...

Lire la suite

Vers l’aine

Vers l’aine

Paul Verlaine, (1844-1896) Voici débris de pleurs, des deuils et des planches Et pivoine si moqueur, qui naît bas que pourvu, Vêle des sires épars avec veaux, demain tranche. Et cave au placebo l’amble pré sans choix d’où. Jarry m’est tout. Couve errant...

Lire la suite

Chant sornette

Chant sornette

Diego Velázquez (1599-1660), les trois musiciens, détail L’ananas Que la naine nie N’a d’anis Au nid des nanas. Là l’hala Où les hallalis Lient l’Allah Où n’alla le lit. L’âne à nerf Bon air inhala Où ceux là n’allèrent ; Mais la lie Mélanie cela Et seule,...

Lire la suite

Vingt alevins

Vingt alevins

... bien que sans patte s’ébattent sans batte, vains, vingt alevins ... La louve En cette douve Se retrouve ; En outre, La loutre Et l’ablette N’allaitent Ni n’halètent, Non plus que la belette ; Mais le brochet, Sans s’approcher, Sous son rocher Étanche...

Lire la suite

Limons

Limons

... Nous sommes ce limon où la grève progresse et que le temps polit, sable sur nos rivages ... Les souvenirs parfois nous prennent par surprise, Silhouette entrevue en la foule distraite, Echo d’une voix chère et de longtemps perdue À la bouche, soudain,...

Lire la suite

L’anniversaire

L’anniversaire

... Cela pinçait mon cœur et me le pince encore ... J’avais le sentiment que je serai déçu Par mon anniversaire et j’attendais ce jour Avec un bonheur triste et vaguement ému. Naître après la Noël est une idée stupide Et je me croyais responsable de ce...

Lire la suite

Où sont les secondes captives

Où sont les secondes captives

... Qu’elles sont légères, ces rives ... J’ai vu danser cent flammes vives, Hier, dans les jeux des enfants, Elles ont réchauffé mon cœur Au brasier de leur innocence. Courir suffit à leur plaisance, S’attraper, exploser en chœur D’un rire qui l’azur...

Lire la suite

Aux rives d’indolence

Aux rives d’indolence

... Heureusement l’enfance en son regard si droit nous offre encor, parfois, de naïves candeurs ... L’hiver a désormais posé sur moi sa griffe, De même que dehors, aux vents, l’arbre frissonne, Que la bruine se change en une brume froide, Mon cœur s’est...

Lire la suite

1 2 3 4 > >>