Engeance

Engeance

... Tel un mouflet rageur, crasseux et immature / Dans l’eau pure, insouciants, déversé notre fiel ... 1. Et, toute honte bue, sans art et sans mesure, Nous avons épuisé, dilapidé la terre, Élevant notre rut à l’encontre du ciel. Pillant, en le navrant,...

Lire la suite

Evadée du silence

Evadée du silence

... Et, lorsque tout s’immobilise / Mon âme libre enfin s’envole ... Je réinvente le silence Aux lisières que font les cieux, Courbe, ma courte parabole, Evanescence en la nuit bleue. Et, lorsque tout s’immobilise Mon âme libre enfin s’envole Plane, s’évade...

Lire la suite

Drapeau rouge

Drapeau rouge

Lewis Wickes Hine (1874-1940), L'un des défavorisés, Hull House, Chicago, 1910 Au temps des galibots la France était prospère ; Monsieur Napoléon régnait sur la misère Et le bourgeois repus contemplait ce rebut, Dans la glèbe, la sueur de l’ouvrier perclus....

Lire la suite

Qu’est-ce qui se dénoue

Qu’est-ce qui se dénoue

... Rien, ici, qui nous comble et nulle part la joie ... En contrepoints des roues des trames ferroviaires Se balance une orée de doutes, d'étrivières, Quotidien grevé de notre incertitude Obsidienne, vision d'une morne hébétude. Ainsi l'on va son train...

Lire la suite

Parousie

Parousie

Jean-François Raffaëlli (1850-1924) L'orchestre des saltimbanques, détail Par la musique seule, en moi il naît une âme. Elle s’éveille au jour, fait de moi poésie Par le remord que j’ai de n’être contrepoint : L’enfer, pour moi, serait les voûtes du silence....

Lire la suite

Sentes éternelles

Sentes éternelles

Oeuvre de George Lundeen, (né en 1948) Museum of Outdoor Art, à Greenwood Village, Colorado Les filles sont jolies, vives comme une flamme Et les garçons rieurs les poursuivent d’œillades : C’est le printemps vainqueur du chœur adolescent, Moqueur, dont...

Lire la suite

Paravents d’amours

Paravents d’amours

... Gentes accaparées d’un désir d’ostensoir, / Ouvertes, sous la nue, au chant de nos discordes ... Qu’aux seuil de l’innocence, où nous sommes épris, S’en vienne un jour l’enfance encombrée de ses ris, Enluminer nos cœurs, vieillards en leurs tombeaux,...

Lire la suite

Mille frasques

Mille frasques

Edmond Lavrate (1829-1888), « un grand nettoyage » Sans référence Ni préférence, Le révérend Au rêve errant ; En transe, étrange, Transi d’être ange, Estran sans danse Ni transcendance ; Entrant sans ordre En ce désordre Où religions Sont élisions ; Donc,...

Lire la suite

1 2 3 4 > >>