Musique du regret

Musique du regret

... Comme les frondaisons outrées par les grands vents ... Ce calme relatif où bruit tant de silenceVers l’argutie du soir effondrée dans l’instant ;Ce bavardage clos où plus rien ne s’échange,Sinon, sous les mots creux, qu’un vide exaspéré ; Comme un...

Lire la suite

Douces cadences

Douces cadences

Jean-Siméon Chardin, (1699-1779), nature morte avec pêches, un gobelet, des raisins et des noix Nous sommes visités par de tendres images,Prémices des éclats où s’extasiaient nos joursEt, dans le sol verbeux de nos vains bavardages,Nos silences aussi,...

Lire la suite

Évidence

Évidence

Constantin Brancusi, (1876-1957) Le baiser Lâche, lâche la bride, un instant téméraire,À ton désir secret qui veille en ma chaumièrePrès du feu qui se meurt et rougeoie mollementComme tièdes ardeurs dédiées au firmament. Ma bouche à ton sein lourd apporte...

Lire la suite

Ici-bas

Ici-bas

Claude Monet (1840-1926)," La vague verte" détail Sous mon front, quelquefois, prospère le silence.Les jachères sont lieux heureux pour le poème :Aux friches de pensée erre la fleur sauvage. Comme, en un ciel serein, divague le nuage,Il est sente indécise...

Lire la suite

Invite dans les cieux

Invite dans les cieux

... Près de ma mère et de ma sœur, La camarde est en filigrane, Elle a fait son choix, la faucheuse ... J’étais ce môme inquiet, toujours,De ne savoir trouver sa place,Incertain de son moindre geste,Presque aux abois, empli d’angoisse. Mon image, en l’hier,...

Lire la suite

Telles lianes

Telles lianes

... lové telles lianes / Au port d’incertitude où je pose mon sac, / Amer, désemparé ... J’ai écrit plus de vers que n’ai vécu de jours…En ces mots exhalés s’inhument mes séjours,Le doute est en mon front incrusté par le verbeEt tant d’espoirs reclus...

Lire la suite

Inexorablement

Inexorablement

Hokusai (1760-1849), Ejira, Province de Suruga, série des Trente-six vues du Mont Fuji, v. 1831 Je suis la plaine dévastéeAprès la grande pluie d’orage,Après la nuit, l’aube effacéeJusqu’aux décombres du naufrage. Mon étrave n’est plus qu’un songeUne...

Lire la suite

Murmure en un plénum

Murmure en un plénum

... L’art est universel et n’a point de chapelle Son réel est humain et transcende le temps ... Il est un ciel profond de musique profaneQui touche le sacré par de puissants accords ;Et dans le chœur d’église, rive séculière,Un chant d’humanité plus fort...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>