Honni, l’homme au nid

Honni, l’homme au nid

" ... Mais si n’y mit là le messie / La messe arrime à Nîmes aussi ... " À l’aune du môme, honni,L’homme s’immisce : homonymie !L’hégémonie des gémeaux nieLa gemme nommée Noémie. Si la géhenne alors y gêneRage, l’aurige morigèneOccis, le gène à l’oxygène...

Lire la suite

Où se meut notre chair

Où se meut notre chair

" ... Sans cesse la venelle est comme ensemencée Du doute où nous allons ... " Le passé n’est jamais tout à fait terminé.Certes, tout se conjugue au seul temps du présent,Dans ce déroulement de l’instant où nous sommes,En sa marée, toujours, en nous recommencée....

Lire la suite

Feux de paille

Feux de paille

... Dispersés aux fumées comme les feux de paille ... Demain n’existe pas, hier est un lot de rêves,Dates, déjà, brouillées, confuses nos mémoires,Elles gâchent l’instant, qui sitôt nous rabaisse,Pour nous perdre en la brume ou la vague oublieuse. Givre...

Lire la suite

Passion selon Saint Jean

Passion selon Saint Jean

Autographe de la Passion selon St Jean de Johann Sebastian Bach, choeur d'ouverture De la nuée, des flots, d'une générationEn l’humaine marée, il enfle la rumeur ;La lumière exaspère au calvaire « Unser Herr »Et Bach en sa Saint Jean embrasse un drame...

Lire la suite

En cette ignoble soute

En cette ignoble soute

Johann Moritz Rugendas (1802-1858) « Nègres à fond de cale ». Lithographie, détail,1835 Je ne suis pas, vois-tu, chercheur de vérité :Je fauche mon andain. Nulle céléritéEn ceci que j’appelle au sens où est ma voix.Ainsi le mat de hune espère les pavois....

Lire la suite

Douloureuse marée

Douloureuse marée

... l’âme du chant / Sur un antique tourne disque ... Le vieux professeur de musique,En écoutant la symphonie,Le concerto, l’âme du chantSur un antique tourne disque, Avait des larmes dans les yeux.Les autres gamins se moquaient,Sous cape, dans le dos...

Lire la suite

La petite fille au cartable

La petite fille au cartable

... Auprès du passage à niveau, / Je vis un ange s’envoler, / Avec un air triste et serein ... Elle habitait près de chez moiLa petite fille au cartable.Quand nous passions la voie ferréeMes yeux se perdaient dans les siens, - Cela arrive aux collégiens....

Lire la suite

Mer d’encre

Mer d’encre

... Tu avances, incertain, aux lagons de tes bords ... Pygmalion, jette l’encre aux marches d’univers,En ce jardin d’hiver exhalé de ton sein,Vigne vierge à l’assaut des façades du jourOù mon amour s’immole à ton humeur volage. Là, sur la page blanche...

Lire la suite