Quarantaines

Quarantaines

... J’aimerai tant connaître, encor, l’aimable joute, / Et le tendre babil de l’oiseau roucouleur ... Un peu plus loin, là-bas, de verts enfants discutent.Je n’entends pas les mots mais le chant de leur voix,Leurs accents, leurs éclats. Cela monte, descend,C’est...

Lire la suite

Promeneur attardé

Promeneur attardé

Léon Joseph Florentin Bonnat (1833-1922), Job (détail) Au versant silencieux de la muse dolente,Telle est mon avanie en l'insomnieuse sente ;Et j'avance, monarque affairé de sa plainte,Mon ukase arrogant n'est qu'une âpre complainte. Empereur des minuits,...

Lire la suite

Omaha

Omaha

... La cale hélas, ah, fracassa / La rosace de ce gars-là, / Perspicace, qui se cassa ... Qui mena l’homme à Omaha ?Nomade, au dogme il s’adossa,Se lassa de là à Lhassa,Sa donne, manne, nomma là. L’amarre héla, la camaradeRadina au cas de l’aura,Crade,...

Lire la suite

Déramée

Déramée

... Au fond de nos tiroirs, reliés, contrecollés / Nos rêves de papier, froissés, sont vanités ... La poésie ainsi devient œuvre virtuelle :Adieu encre, papier, posture solennelle,On regarde les mots paître sur un écran,Troupeau, curieuse estive, pixels...

Lire la suite

Éveil

Éveil

... Éveille-toi, ma belle, et redeviens l'ogresse / Qui hante mon désir à l'orée de mes fièvres ! ... Reverse-moi, encor, de ce vin d'allégresse,Éveille-toi ma mie, le chagrin peut attendre ;Ouvre tes bras, j'y viens verser ma véhémencePour griser de...

Lire la suite

La mesnie

La mesnie

Enluminure extraite du Roman de Fauvel, XIVe siècle Encore une minute, je ne l’ai finie,Je me suis fourvoyé en ma dernière instance ;Souffrez que je reprenne un vers en cette stance,Fort bancal je le crains, vague et mal défini. C’était, comment vous...

Lire la suite

À l’estran d’équinoxe

À l’estran d’équinoxe

... Et l’aimable minois des bambins qui nous cernent / revers de notre âge quand nous sommes vieux ... L’enfance est la moitié, au moins, de notre vie,Au bout du temps elle est cet exil étonnéOù, malgré soi, souvent, mélancolie nous plonge :Peut-être...

Lire la suite

Dépourvu de son ancre

Dépourvu de son ancre

... Mon navire échoué dépourvu de son ancre, / Je serai le comptable de ma déchéance ... Il est une rumeur en l’ombre où je m’incline,Comme le chant amer d’une ancienne comptine.Où sont passées du temps, les promesses intimes,Secondes, par milliers comme...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>