Tambour

Tambour

Image extraite du film « Le tambour » réalisé en 1979 par Volker Schlöndorff d'après Günther Grass Nous fabriquons nos vies au moulin d’apparence, Cherchant, en ses timons, de pompeux artifices Pour habiller nos cœurs d'un oripeau clinquant. Et puis c’est...

Lire la suite

Sous les voûtes austères

Sous les voûtes austères

... Il est tant de silence où la parole ment, tant d’ombres sur nos vies sous les voûtes austères ... Epars, en la part d’ombre des matières noires Il est un inconnu qui gouverne les mondes, Et, devant cet obscur, émergeante question, Il s’exhume, clarté,...

Lire la suite

Aux âmes chamarrées

Aux âmes chamarrées

... S’échangeaient en nos eaux profondes les lourds élans de nos marées ... Car nous avions de beaux silences, En nos voix ténues, interstices, Incises, sous les mots, coupures, Mais tues, paradigmes du sens. C’était l’écot de notre cens, Il n’y avait...

Lire la suite

Rebouteux du verbe

Rebouteux du verbe

... et, rebouteux du verbe, nous nous rabibochons en sa tranquille gerbe ... Le futile propos de la chère Elodie Dont la rime, à mon cœur est une mélodie, Vient bruire doucement à mon oreille affable, Conte, palinodie, miscellanée ou fable. Nous discourons...

Lire la suite

Complies

Complies

Blaise Pascal, (1623-1662) Pascal a dépensé L’argent pour les pensées : Du coup j’ai plus pensé A faire les oublies. Et l’oublie oubliée En double et assouplie En rouble j’ai payé. L’aie-je bien accomplie ? Je penche donc j’oublie, J’essuies, parfois...

Lire la suite

Erratum

Erratum

... J’en fait cet errata, de saké en raki, de quart en in-quarto ... Faut pas quitter Paquita. Paquito dit « Pas qui ? » Pas acquit, à Quito. Paquita s’enquit tôt En ces maquis conquis « Mais c’est qui qu’on quitta ? La Cathy, Conchita ? » La tactique...

Lire la suite

D’humble rosée

D’humble rosée

... Loin du monde au chœur abhorré, cultive mon jardin secret ... Ce poème pour toi écrit, Je crois, je ne l’enverrai pas : Sonnet, pour rien, page noircit, Amer et nu, est son trépas. Poète suis trop timoré, Verbe, en moi, demeure discret, Loin du monde...

Lire la suite

Au seuil de l’âge vieux

Au seuil de l’âge vieux

... Que suis-je devenu, au seuil de l’âge vieux, et que ne suis-je encore un doux être curieux ? Un visage d’enfant, entrevu à l’écart, Là, à la dérobée derrière cette vitre. Je n’entends pas sa voix, je ne sais rien de lui, Petite âme en ce lieu comme...

Lire la suite