100 articles avec autobiographie

L’émoi des mois

L’émoi des mois

26 décembre 1958, avènement fondateur pour l'auteur de ces lignes... Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog,chaque jour de mars 2018, je publierai deux poèmes,le second étant une réédition de l'un de ceux publiés en mars 2014.Le choix...

Lire la suite

La dent de lait

La dent de lait

... Il pousse, et tire, et presse ; œil fermé, grimaçant ... Les visiteurs qui suivent mon blog depuis sa création, le premier mars 2014,visiteurs qui, de plus, ont de la mémoire, l’auront sans doute remarqué :c’est la seconde fois que ce poème, « La...

Lire la suite

Fuite

Fuite

... Puis fuir dans l’âge adulte en regrettant l’enfance ... Adolescent, le fus-je ?Je ne me souviens pas de mes colères,Non plus de mes apaisements. Seulement la tristesse,Poisseuse et fade,Comme un poisson d’eau douce,Et la face figée de la nuit. J’étais...

Lire la suite

Les dix lexiques

Les dix lexiques

... « Tu as les dix lexiques », lui a dit son papa ... « Li y a un problème avec cet enfant là ! »Dit le maître perplexe en fronçant le sourcil ;Li souligne, vermeil, la faute récurrente Et le montre du doigt à la classe, méchante,Qui moque le gamin,...

Lire la suite

L’autodafé

L’autodafé

La mort Saint-Innocent Je me la fais saigner, ma blessure d’enfance,Chaque jour un peu plus je rogne cette injureQui, sans cesse, à mon sein suinte ou bien suppure,De moi-même je suis la corde et la potence. Au sombre autodafé de ma propre personneJe...

Lire la suite

L’attente

L’attente

... J’attends le dénouement au creux de mes viscères ... C’est par la poésie que je vaux quelque chose,C’est elle qui me tient au bord du précipiceOù je porte mes pas et me penche incertain,À penser que, peut-être, un au-delà nous ment. Ce monde qui m’opprime...

Lire la suite

Une pinte

Une pinte

... Ouais, ben cause toujours en tes vapeurs d’absinthe ! / Poète ? Belle affaire ... Je veux une élégie sonnante et trébuchante : « Dis-moi, ça paye un peu, les choses que tu fais ? Toutes ces poésies, sur le net, tu y gagnes, Es-tu un peu connu ? Au...

Lire la suite

L’inconsolé

L’inconsolé

... Petit garçon rêveur je fuyais le réel, / Habité sans savoir par l’angoisse mortelle ... Quelque chose à jamais semblait perdu pour moi, Confusément gâché dans le jour sans promesse, Et je pleurais, enfant, silencieusement Dans ma chambre, le soir,...

Lire la suite

En la rade étrangère

En la rade étrangère

Fernand Pelez (1843-1913), La Vachalcade 1896, détail Je vois le déplaisir peu à peu s’inviterAux berges de ma vie qui aperçoit son terme,En cet espace, friche, où la vieillesse meutSon tracassin amer qui boite au lendemain. Voici, le jour proscrit s’échappe...

Lire la suite

Au charlatan d’airain

Au charlatan d’airain

... Tu existas naguère au souffle qui est mien, / Toi, la proche inconnue séparée de mon sein... Quelque chose me trouble, en moi tremble soudain,Est-ce mon cœur qui doute en cet amour ancien ?Il était ma redoute aux ciels ultramarins,Oriflamme songeur...

Lire la suite

Effarement

Effarement

... Je ne comblais personne et le savais déjà, / Lorsque j’étais petit ... J’ai commencé ma vie par un chagrin d’amour.Je n’étais pas celui qu’il aurait fallu êtreEt l’on m’a regardé croître sans joie. AinsiJe contemplais le monde avec effarement. Je...

Lire la suite

En la courbe solaire

En la courbe solaire

Robert Henri, (1865-1929) Irish lad, détail J’ai parfois de la peine avec la joie des autres,Comment leur en vouloir de leur simple bonheur ?Mais partout cela heurte, en moi, le même écueil,Toujours enturbanné de la honte et du deuil. Qu’y puis-je ? C’est...

Lire la suite

Sur une terre aride

Sur une terre aride

… De tous ces oripeaux, sur ma peau, comme un chancre … Vrai, je ne sais, toujours, les mots que j’ai écris,Cela me sort des doigts comme coule de sourceUne onde libérée de quelque bonde étrange. Et cela prend son cours, en ma rime se range,Mon âme s’en...

Lire la suite

Jusqu’aux rives du soir

Jusqu’aux rives du soir

... Ma fête est terminée, pour vous elle commence, / Qu’elle dure en vos yeux, vestale de la vie ... Il y eut, de longue date, maints préparatifs,Les tables, les couverts, les ornementations,Le choix des vins, des mets, les listes d’invités,Choisir un...

Lire la suite

Invite dans les cieux

Invite dans les cieux

... Près de ma mère et de ma sœur, La camarde est en filigrane, Elle a fait son choix, la faucheuse ... J’étais ce môme inquiet, toujours,De ne savoir trouver sa place,Incertain de son moindre geste,Presque aux abois, empli d’angoisse. Mon image, en l’hier,...

Lire la suite

Giron

Giron

... Le corbeau du malheur, noir et terne giron / Croasse dans la nuit ouverte par son cri ... Je n'ai voulu remplir cet impossible rôle,Ce fardeau des douleurs qui s’imposait à moi ;J’ai fui loin des fureurs, dédaigneux de vos peines,Ingrat, je refusais...

Lire la suite

Reculade

Reculade

Ulysse et les sirènes, Vase à figures rouges, Vème siècle AV JC Qu’est ce donc, ce jour là, qui m’aura retenu,Lorsque le vide en moi excavait sa béance,Quand j’ai failli, en lui, tirer ma révérence,Simple, exact et lucide et soudain bienvenu ? Quand tout...

Lire la suite

Clarté du jour

Clarté du jour

Montage photographique d'après le film "Le Miroir" d'Andrei Tarkovsky, (1932-1986) En chaque âme blessée retrouve mon image,Y reconnais, semblable, un peu de mon visage,Me suffit d’un éclat dans l’orbe d’un œil sombrePour que de la famille humaine me...

Lire la suite

Fragrances salines

Fragrances salines

... À contempler le large ... morne randonnée, / Il me vient le remord d’un possible voyage... 1. J’ai toujours en mes mains une grosse valise,Je l’emmène avec moi, partout je la trimballe.Pourtant nul ne la voit, mais seulement, mon dos,Courbé dessous...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 > >>