41 articles avec fongus

Râle ou silence

Râle ou silence

... J’avance parmi les faillis / Comme ce verbe d’agonie ... Même pas, non, envie d’écrire,Je suis éteint, chandelle morte,Rien n’atteint le seuil de ma porteAi-je encore une chose à dire ? S’est enfuie toute ma parole,La poésie n’a plus rive,Même la...

Lire la suite

Dans le souffle des nuits

Dans le souffle des nuits

... Il est tant de souffrance au radoub de nos vies / Dols aux géhennes où les Parques sont ravies ... Il n’est plus de parade au sort qui me conduit, Le mal est en cet antre où la mort nous réduit, Il cave mon ennui et plane en mes écrits, La chair silencieuse,...

Lire la suite

Dur labeur

Dur labeur

... J’en appelle à la paix d’une prochaine sente / Et la camarde en rit ... La fatigue du mal et sa douleur tenace,Sourde et omniprésente aux berges de l’intime,Même si je ne flanche où l’âme a son intrigue,Use ma chair lassée d’être dans la tourmente....

Lire la suite

Inexorablement

Inexorablement

Hokusai (1760-1849), Ejira, Province de Suruga, série des Trente-six vues du Mont Fuji, v. 1831 Je suis la plaine dévastéeAprès la grande pluie d’orage,Après la nuit, l’aube effacéeJusqu’aux décombres du naufrage. Mon étrave n’est plus qu’un songeUne...

Lire la suite

Vieille guenille

Vieille guenille

... Et le ressouvenir en frémit sous l’invite, / Dans le murmure éteint d’une vieille guenille ... Il n’est d’autre remord, au vrai, que le désir,Ce qui de nous s’échappe en la tombée du soir,Et cet amer regret du temps où l’on grappille,Sans songer à...

Lire la suite

Heure bleue

Heure bleue

... Mon silence emporte tant de rumeurs outrées / Que je brise mon sort en l’écueil de la rime ... Attendre en l’heure bleue que l’angoisse se taise,Bercer son âme nue en l’antique fournaiseEt puis de la douleur se faire une émotionDans le vague des mots,...

Lire la suite

Banc de nage

Banc de nage

... Et la vague qui bat ma coque en sa déroute / Chavire peu à peau de l’étrave à la soute ... Je m’épuise de mots et de vaines paroles,J’écris comme un damné, trainant parfois des grolles ;Puisque je sens venir cette nuit qui m’appelle,De ma chaîne,...

Lire la suite

Renonciation

Renonciation

... Au chaos des jours creux, tel un aigle en son aire, / Priant ne sais quel dieu d’un sublime mystère ... Je ne peux plus écrire, rien ne se déclenche,Aucun mot à ma voix que peuple le silence,Mes mains inertes sont, ainsi qu’une aile blanche,Passagères...

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 > >>