53 articles avec nevrose

D’un noir sang d’encre

D’un noir sang d’encre

... Voyez ce chevalier à la pauvre figure,/ Prisonnier de son rêve, absurde pilori, ... Pourvoyeur attentif de ma propre détresse Je travaille sans fin à saper mon bonheur,Délavant mes regards au fiel de l’amertume,Je peins la nuit sur l’onde et le drame...

Lire la suite

De ce qui nous consume

De ce qui nous consume

... À lécher cette plaie, en sa tanière, au soir, / On s’en fait le lieu même où vient gésir l'espoir ... Nul n’est inguérissable et, quelque grand qu’il soitLe chagrin se délave en nos âmes cavées.Oh, certes, on n’oublie rien, de strates en scoriesNotre...

Lire la suite

Reculade

Reculade

Ulysse et les sirènes, Vase à figures rouges, Vème siècle AV JC Qu’est ce donc, ce jour là, qui m’aura retenu,Lorsque le vide en moi excavait sa béance,Quand j’ai failli, en lui, tirer ma révérence,Simple, exact et lucide et soudain bienvenu ? Quand tout...

Lire la suite

Cabbale sans extase

Cabbale sans extase

Représentation allégorique du Phénix, anon., XVIIIe siècle Cela n’aura servi à rien,Ces belles rimes musicales,Ce verbe allant à pas comptésEn mes traverses sidérales. Je n’en suis que le ricochetReflet de vos simples bontés,Muses, aussi votre hochetAux...

Lire la suite

En ce vaisseau terrien

En ce vaisseau terrien

Anonyme, XIIIe siècle Le seuil du dernier jour de l’année est atteint.J’ai écris tant de mots en mon livre virtuel,J’ai poussé tant de cris en ma demeure basseOù la douleur inscrite épousait mon silence ! Tout cela pour le vide, aux berges de l’absence,Et...

Lire la suite

Couvains de la honte

Couvains de la honte

... Et l’on passe en ce lieu accablé d’un vain conte, / Comme ce comédien dont la scène est partout ... Est-ce une œuvre ce lot de verbiage inutile,Cette embase du vide où je fais ma complainte,Et que suis-je de plus au néant qui m’obligeQue cet obscur...

Lire la suite

Promontoires

Promontoires

... Dans le matin contrit on s’éveille sans gloire, / Pareil à ce vaisseau bouté aux promontoires ... Qui sait ce que je suis dans l’antre du sommeil,Quel chœur résonne en moi, quelle bouche vermeille Épelle son comptoir au creux de mon oreilleEt dans...

Lire la suite

Survivance

Survivance

Giacomo Girolamo Casanova (1725-1798), extrait du manuscrit de "l’Histoire de ma vie" Morte ma destinée. C’est au bord du cheminQue périra, demain, mon âme, parcheminQue j’ai tant griffonnée de l’inepte ratureDe ce verbiage abscond, pour tromper ma nature....

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 > >>