19 articles avec paraphrase

Pauvre de moi, oh, ma vie

Pauvre de moi, oh, ma vie

Walt Whitman (1819-1892) Paraphrase d'après « Oh me! Oh life! » de Walt Whitman Oh me ! Oh life ! of the questions of these recurring, Pauvre de moi, oh, ma vie, que de questions sans cesse ressassées, Of the endless trains of the faithless, of cities...

Lire la suite

Thème, variations et fugue

Thème, variations et fugue

Fernand Léger (1881-1955), Portrait de Rimbaud, 1949 sur un poème de Rimbaud 1. On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans. Un beau soir, loin des bocks et de la limonade, Poète adolescent aux cahiers d’écoliers On se prend pour Rimbaud où l’idée qu’on...

Lire la suite

Gemme

Gemme

... Pâle guetteur d’éternité polissant mon mal et ma gemme, retiré, au cœur du poème ... Inspiré du lied « Ich bin der Welt abhanden gekommen » de Friedrich Rückert (1788-1866), mis en musique par Gustav Mahler (1860-1911) Je me suis retiré du monde,...

Lire la suite

Montcorbier

Montcorbier

Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944), l'allumeur de reverbère dans Le petit prince Quand je vois tous ces vers couchés en ce charnier, Vains livres assemblés aux rayonnages morts, Tous furent, un instant, marée dessous ma tête, Mètre de mes sonnets, maître...

Lire la suite

Vol d’heure du mal

Vol d’heure du mal

... Pas de trou rouge au côté droit ! ... Cela suffit, muse, repos ! Tu me branle trop le cerveau : J’en ai assez de tes caveaux Requiescat ah, non troppo ! Des bouquets, des roses, des fleurs, De l’élégie, de la douceur, Je veux des tâches de rousseur...

Lire la suite

Le pont Mirabeau

Le pont Mirabeau

... Lente la vie, mais pourtant brève, trainent les minutes, les heures, meurent les journées sur ma grève... Je n’ai pas de pont Mirabeau Pour regarder passer la Seine, Non plus d’amour qu’il me souvienne, Ne suis Guillaume, ni Rimbaud. Pas plus que...

Lire la suite

Bright star

Bright star

John Keats (1795-1821) sur son lit de mort, par son ami Joseph Severn (1793-1879) Bright star, would I were steadfast as thou art Si je pouvais être immobile, Resplendissant, ainsi la pure et claire étoile Not in lone splendour hung aloft the night Suspendue...

Lire la suite

Do not stand at my grave

Do not stand at my grave

Camille Corot (1796 1875), L'étang à l'arbre penché Ne t’en viens sur ma tombe paraphrase du poème de Mary Elisabeth Frye d Do not stand at my grave and weep I am not there. I do not sleep. Ne t’en viens sur ma tombe, Encombré de tes pleurs : Là je ne...

Lire la suite

1 2 3 > >>